Vous n’avez pas de vie sociale et vous aimeriez bien savoir comment faire pour en avoir une ? Je vais vous expliquer ça en 3 points très simples un peu plus loin dans cet article.

Mais avant, je dois vous poser une question.

Pourquoi avez-vous cliqué pour lire cet article ? Ça m’intéresse réellement, alors répondez-moi en commentaire. Je les lirai tous.

Est-ce que vous avez cliqué par simple curiosité, parce que vous n’avez vraiment pas de vie sociale, ou parce que vous aimeriez savoir comment développer encore plus votre cercle social ?

Je vous demande aussi ça pour que vous vous posiez la question avant de démarrer la lecture de cet article, car il ne va pas convenir à un certain type de personne.

Ça vous évitera de perdre du temps si c’est votre cas.

Ce type de personne, c’est celui qui est à l’aise dans le fait de ne pas avoir de vie sociale.

Et oui, ça existe, et c’est très bien pour vous si vous faites partie de cette catégorie.

Pourquoi voulez-vous la développer ? Est-ce parce que vous vous sentez seul ?

Est-ce parce que les autres ne vous trouvent pas sociable et que vous aimeriez bien changer cette image ?

Ou est-ce que c’est un mélange de tout ça ?

Si vous voulez avoir une vie sociale parce que c’est bien vu en société, alors que vous êtes à l’aise sans cette vie sociale, alors ne lisez pas cet article, et continuez à kiffer votre vie sans écouter les autres.

Maintenant que cela est dit, on va passer au premier des 3 points qui est celui de pratiquer une activité pour développer sa vie sociale, et juste après on verra les 2 autres.

C’est parti.


1 – Pratiquez des activités pour développer votre vie sociale


Le premier des trois conseils que je peux vous donner est celui de pratiquer une activité physique ou une activité créative.

Cela va vous permettre de rencontrer des gens sans forcément discuter des heures avec eux puisque vous pratiquerez la discipline que vous avez choisie durant le temps imparti.

Vous pouvez choisir une activité sportive, ou une activité un peu plus manuelle. C’est à vous de voir ce qui vous convient le mieux.

Personnellement, je préfère les activités sportives, car cela permet de dépenser son énergie tout en créant des liens avec les autres. Ça fait donc deux bonnes choses pour moi.

Mais cela ne me dérangerait pas non plus de pratiquer une activité qui occuperait mes mains et qui me permettrait d’éviter de trop réfléchir à ce que je pourrais dire pour que les gens m’apprécient.

Ça me permettrait de court-circuiter mon cerveau et donc d’être apprécié pour ce que je suis vraiment, sans que des pensées parasites viennent influer mon comportement.

Ce qui peut faire peur quand on se lance dans ce genre d’activité, c’est qu’au début on est forcément débutant. Quand on rejoint un club de sport ou toute autre association, les autres sont forcément plus expérimentés que nous, et on a peur d’être nul et jugé.

Il faut que vous vous rappeliez qu’eux aussi ont été débutants, et que s’ils sont sympas, ils vous aideront à progresser dans la discipline qu’eux aussi ont choisie. Vous avez déjà ça en point commun et c’est un très bon point de départ.

Une fois que vous avez passé ce cap, vous pouvez tenter d’aller plus loin, en essayant de voir les personnes que vous avez rencontrées et que vous appréciez le plus, dans un contexte différent de l’activité que vous pratiquez, pour créer une relation un peu plus intimiste.


2 – Développez vos compétences sociales


On a vu juste avant que pratiquer des activités sportives ou créatives dans un club ou une association pouvait aider à développer sa vie sociale.

Mais vous êtes peut-être du genre à vous dire que même si vous vous inscrivez dans ce genre d’événements, vous n’allez pas savoir comment agir pour tisser des liens, et que les autres vont vous trouver nul ou bizarre.

Si vous avez un tel état d’esprit, alors il faut tout d’abord travailler sur vous jusqu’à ce que vous compreniez que vous pouvez aussi être appréciés par d’autres personnes.

Je suis conscient que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais c’est totalement réalisable.

Pour réussir à faire ce travail sur vous, développer ses compétences sociales peut être d’une grande aide puisque cela vous permettra de prendre confiance en vous et de vous rendre compte que vous avez autant de choses intéressantes à dire que les autres.

Mais encore faut-il que vous arriviez à développer vos compétences sociales jusqu’à ce niveau.

Pour ce faire, vous pouvez lire les autres conseils que je donne sur mon blog introverti.fr et télécharger la formation totalement gratuite qui vous permettra d’analyser votre personnalité et de développer vos compétences sociales.

Vous aurez alors plein d’astuces et d’exercices à faire chez vous, seul ou en groupe, qui vous permettront de développer correctement vos compétences sociales.

Je vais cependant vous donner maintenant l’astuce pour développer vos compétences sociales qui est la plus facile à mettre en place, mais qui est aussi très puissante :

Quand vous parlez à quelqu’un, regardez toujours de quelle couleur sont ses yeux. Cela permet à l’autre personne de savoir que vous l’écoutez, et cela permet d’avoir l’image d’une personne qui a confiance en elle.


3 – Constituez ou intégrez un groupe


Si vous avez réussi à intégrer une activité que pratiquent d’autres personnes, et que vous avez aussi développé vos compétences sociales en parallèle, vous avez toutes les chances de votre côté pour développer votre vie sociale.

Quand on imagine la vie sociale d’une personne qui serait parfaite, on pourrait imaginer quelqu’un qui est très sociable avec les inconnus, mais qui a aussi son groupe d’amis déjà constitué et qui très soudé.

Dans cette troisième astuce, on va donc apprendre à se constituer ce groupe d’amis.

Une fois que vous avez réussi à mettre en place les deux conseils que je vous ai donnés précédemment, vous pouvez choisir d’intégrer ou de constituer un groupe.

Je ne vais pas vous mentir, constituer un groupe est beaucoup plus difficile que d’intégrer un groupe.

Pourquoi ? Tout simplement parce que vous allez devoir faire plus d’efforts pour que les personnes que vous appréciez se rencontrent sur une base régulière et s’apprécient mutuellement.

Au contraire, si vous choisissez d’intégrer groupe, les personnes le constituant s’apprécient normalement déjà et vous n’avez plus qu’à vous faire apprécier par eux si vous les trouver aussi intéressants.

Il n’y a pas une solution meilleure que l’autre, mais si vous rencontrez déjà des difficultés pour développer votre vie sociale, je vous conseille toujours de commencer par le plus facile.

Pour intégrer un groupe, il suffit que vous demandiez à la personne, que vous avez rencontrée lors des activités que vous pratiquez, de vous inviter à des soirées ou à des événements auxquels participent aussi ses amis.

Si vous appréciez également les membres qui constituent ce groupe, vous pouvez choisir d’y rester et donc de les suivre à chaque fois qu’il se retrouve, et donc de faire partie intégrante de celui-ci.


Voilà, vous avez une vie sociale !


Pour résumer simplement, si vous n’avez pas de vie sociale et que vous souhaitez sortir de cette spirale infernale, suivez tout simplement ces trois conseils :

  • Pratiquez des activités créatives ou sportives et tissez des liens avec les membres qui sont présents dans ce club ou cette association
  • Si vous n’êtes pas à l’aise pour tisser ses liens, alors développez vos compétences sociales en lisant les divers conseils qu’il y a sur introverti.fr et en téléchargeant la formation totalement gratuite.
  • Une fois que vous êtes à l’aise avec les deux points précédents, essayez d’intégrer ou de constituer un groupe. Intégrer un groupe est plus facile que de le constituer, mais si vous êtes à l’aise, vous pouvez tenter de le faire.

Pour développer votre vie sociale, il suffit donc que vous rencontriez une personne que vous appréciez, et qu’elle vous fasse rencontrer son groupe d’amis.

Si vous voulez encore plus développer votre vie sociale, alors rencontrez encore plus de personnes que vous appréciez, et demandez-leur à leur tour de vous faire rencontrer leur groupe d’amis.

En rencontrant uniquement cinq personnes, vous avez la possibilité d’en rencontrer 10 fois plus, donc une cinquantaine, si celle-ci vous présente à leur groupe respectif de 10 personnes.

Vous pouvez même tenter de constituer votre propre groupe en prenant les personnes que vous appréciez le plus dans tous les différents groupes que vous avez rencontrés si vous êtes vraiment à l’aise.

Dans le prochain article, on parlera de la structure modèle d’une conversation qui vous permettra de toujours savoir quoi dire.

Partager

À propos de l’auteur

Avatar

Hello, moi c'est Gaël ! Je partage avec vous des conseils pour utiliser votre personnalité introvertie dans le monde actuel et développer vos compétences sociales. Si vous avez une question ou envie de réagir après avoir lu cet article, n'hésitez pas à poster un commentaire !

Laisser un commentaire