Pourquoi je suis fatigué par la vie sociale ? Explications !

1

Êtes-vous fatigué par la vie sociale ? Être en groupe vous fatigue ? Vous avez souvent besoin d’être seul et vous ne savez pas comment l’expliquer aux autres sans qu’ils le prennent personnellement ?

Bienvenue dans le monde des introvertis.

Dans une société où il est bien vu d’être sociable, vous aimeriez sûrement être à l’aise dans les interactions pour être apprécié aux yeux de tous.

Et même si vous vous dites « oh moi je m’en fous des autres », je suis sûr que vous aimeriez au fond de vous-même qu’ils acceptent votre côté solitaire.

Qui n’aimerait pas pouvoir refuser une soirée, en expliquant qu’on préfère rester chez soi, sans passer pour un sauvage ? Je suis sûr que vous adoreriez ça.

Vous n’auriez plus besoin de vous justifier ni de trouver des excuses pour ne pas aller à certains événements.

C’est plutôt cool, non ?

Et bien, bonne nouvelle, c’est tout à fait possible !

Pour cela, il suffit de savoir pourquoi vous êtes fatigué par la vie sociale et comment vous pouvez gérer votre énergie.

Ainsi, il vous sera facile d’expliquer votre fonctionnement aux autres et votre compagnie sera agréable, car vous serez toujours plein d’enthousiasme.

Pas mal pour quelqu’un de solitaire, vous ne trouvez pas ?

Je vais vous expliquer juste après comment avoir de l’énergie sociale avec la métaphore du réservoir, mais avant ça, je vais vous expliquer pourquoi vous êtes fatigué par la vie sociale.

Pourquoi êtes-vous fatigué par la vie sociale ?

Vous êtes fatigué par la vie sociale principalement pour 3 raisons.

Voyons chacune d’entre elles un peu plus en détail.

Votre cerveau est submergé par la dopamine de la vie sociale

Vous le savez sûrement déjà si vous êtes introvertis, mais votre cerveau fonctionne différemment de celui des extravertis.

Cela peut déjà se remarquer dans la vie de tous les jours, puisque vous voyez bien que vous n’agissez pas comme il serait idéal de le faire.

C’est-à-dire être sociable, parler avec tout le monde, être avenant, etc.

Mais il y a une explication scientifique à cela. Et même plusieurs.

En réalité, les besoins des extravertis en dopamine sont totalement différents des besoins des introvertis.

La dopamine, sans rentrer dans les détails, c’est censé être un truc qui vous apporte du bien-être.

Vous pouvez être dans cet état après avoir fait du sport par exemple.

Vous pouvez aussi être dans cet état juste après avoir sauté en saut en parachute.

Vous ressentirez alors la dopamine à plus ou moins forte dose.

La différence entre les introvertis et les extravertis, c’est que les extravertis ont énormément besoin de dopamine.

Au contraire, les introvertis en ont très peu besoin.

Et comme vous le savez, il n’est jamais bon d’aller aux 2 extrêmes d’une chose.

Idéalement, il ne faut donc pas être en sous-stimulation ou en surstimulation, et toujours avoir un bon niveau de dopamine pour ressentir cette notion de bien-être.

Le truc, c’est que quand vous êtes introvertis, n’importe quelle interaction sociale est déjà une grande source de dopamine.

À chaque fois que vous allez aller dans des événements qui incluent des interactions sociales, vous allez souvent vous retrouver en surstimulation.

Votre cerveau va vous dire stop, qu’il a eu sa dose, alors que vous venez à peine d’arriver.

C’est parce que vous avez réagi à des stimuli extérieurs que les extravertis, eux, n’ont pas ressentis.

C’est en partie pour cela que vous êtes fatigué par la vie sociale.

Vous êtes fatigué par la vie sociale car vous vivez dans une société d’extraversion

Ensuite, il y a un 2e facteur à prendre en compte qui explique pourquoi vous êtes fatigué par la vie sociale.

Ce facteur, c’est tout simplement la société dans laquelle vous vivez.

Si vous lisez cet article et que vous êtes en France, sachez que vous êtes dans une société qui prône l’extraversion.

Comment je le sais ? Tout simplement en imaginant la personne parfaite qui conviendrait à cette société.

Elle serait drôle, charismatique, souriante, avenante envers les autres, etc.

En gros, on lui attribuerait plein d’adjectifs favorisant ce qui porte sur le monde extérieur.

À l’inverse, si vous changez de société et que vous allez dans un pays asiatique par exemple, ce ne sera pas la même chose.

Si vous imaginez la personne idéale dans l’un de ces pays, ce ne sera pas du tout la personne que je vous ai décrite juste avant.

Là au contraire, elle serait réfléchie, intelligente, etc.

Ce ne serait plus une personne qu’on pourrait qualifier de sociable.

Ici, on lui attribuerait plein d’actifs favorisant ce qui porte sur le monde intérieur.

Pourquoi croyez-vous que les champions de football américain soient si populaires aux États-Unis alors que ce sont les champions d’échecs qui sont si populaires en Chine ?

Et c’est en partie pour cela que vous êtes fatigué par la vie sociale.

On vous a toujours dit que vous n’aviez pas une bonne manière de vous comporter.

Si on ne vous l’a pas dit directement, la société s’en est chargée.

Et il est très fatigant de s’entendre dire continuellement que l’on n’a pas le comportement adéquat, alors que cela fait partie de nos gènes.

Même s’il est possible de changer temporairement, juste le temps de faire bonne impression, on aura toujours besoin de revenir à notre vraie nature.

Et c’est aussi à cause de votre matière grise que vous êtes fatigué par la vie sociale

Revenons maintenant dans le cerveau.

On a vu juste avant que l’on ne réagît pas de la même façon à la dopamine si l’on est introverti ou extraverti.

Il en est de même pour tout ce qui concerne les prises de décision.

Il paraît que les introvertis bénéficieraient d’une matière grise plus développée que leur compère extraverti.

Et la matière grise, sans rentrer dans les détails encore une fois, c’est quelque chose qui serait lié à la prise de décision et à la réflexion abstraite.

Et c’est aussi sûrement en partie de cette raison que vous êtes sans doute fatigué par la vie sociale.

Pourquoi ?

Quand vous êtes dans un environnement bénéfique au développement de la vie sociale, il y a forcément du bruit.

Que ce soient les conversations ou le bruit environnant, cela va fortement perturber votre réflexion.

Vous aimez prendre votre temps pour prendre une décision, mais vous ne parviendrez pas à correctement réfléchir à cause de ces bruits.

C’est pour cela que vous préférez sans doute vous isoler et être seuls, car vous pouvez plus facilement être efficaces et mieux réfléchir dans ces conditions-là.

Si je prends le cas des études par exemple, vous arriverez mieux à étudier dans un silence total.

Alors que les extravertis, eux, seront plus à l’aise pour assimiler des choses avec de la musique dans les oreilles par exemple.

Parler ou être sociable ne vous aide pas à mieux prendre de décision et à mieux réfléchir, et c’est aussi en partie pour ça que vous êtes fatigué par la vie sociale.

Maintenant qu’on a vu les 3 raisons qui font que vous êtes fatigué par la vie sociale, je vais vous expliquer comment avoir de l’énergie sociale.

Comment avoir de l’énergie sociale ?

L’énergie sociale est le carburant des introvertis qui leur permet d’être bons dans les interactions sociales.

Si vous êtes introvertis et que vous arrivez à gérer votre niveau d’énergie sociale, vous améliorerez grandement la qualité de vos relations.

Et même si vous vous en foutez de vos relations, vous vous sentirez mieux parce que vous parviendrez à gérer votre énergie en fonction des événements de votre vie.

En plus d’être plus apprécié aux yeux des autres, cela va augmenter votre bien-être.

Même vos proches pourront vous dire que vous êtes devenus plus sociables, alors qu’en réalité vous avez juste utilisé cette méthode.

Je vais vous expliquer juste après comment vous pouvez augmenter votre énergie sociale et ce qui l’a fait baisser.

Mais avant, laissez-moi vous parler de la métaphore du réservoir dont je vous parlais au début de cet article, pour bien comprendre le principe.

Savez-vous comment fonctionne votre réservoir d’énergie ?

Vous êtes fatigué par la vie sociale, c’est un fait.

Cela dit, vous pouvez être très bon dans vos interactions sociales et les apprécier si jamais vous arrivez à correctement maintenir le niveau de votre réservoir d’énergie.

Qu’est-ce que le réservoir d’énergie ? Et comment maintient-on son niveau ?

C’est tout simple.

Imaginez que vous transportez tous les jours un réservoir d’énergie.

Ce que j’imagine dans ma tête c’est une assez grosse bouteille d’eau en plastique, puisque tout le monde voit ce que c’est.

Chaque jour, les actions que vous allez faire ou que vous allez subir vont impacter le niveau du réservoir.

Par exemple, comme vous êtes fatigué par la vie sociale, cela va faire baisser le niveau du réservoir.

Au contraire, rester seul chez vous va faire monter le niveau du réservoir.

Si vous ne faites rien, vous aimez ça puisque vous êtes introverti, alors ça va faire monter le niveau de réservoir.

Pour maintenir un niveau optimal, ce réservoir ne doit ni être trop rempli ni être trop vide.

Comme vous aimez passer du temps seul, vous avez tendance à le faire souvent.

Dans ce cas-là, si c’est ce que vous faites, votre réservoir est rempli au maximum.

Mais ce n’est pas bon.

Tout être humain a besoin d’interactions sociales, et il est meilleur pour la santé d’en avoir un petit peu, même pour les introvertis.

Si votre réservoir est trop rempli, allez donc voir du monde.

Au contraire, si vous passez trop de temps dans des interactions sociales parce que vous étiez obligés, votre réservoir se vide.

Et là non plus, ce n’est pas bon.

Comme vous êtes introvertis, vous avez besoin de moments de calme pour vous recharger.

Si votre réservoir est trop vide, isolez-vous et pensez à faire quelque chose qui vous ressource.

À quelle station devriez-vous aller pour remplir le réservoir ?

Évidemment, comme tout bon réservoir, celui-ci peut être rempli avec différentes sortes de carburant.

Il y a des carburants qui sont bons pour votre mécanique, d’autres, moins bons, et d’autres qui sont carrément néfastes.

Si vous êtes introvertis, je n’ai normalement pas besoin de dire desquels il s’agit.

Mais je vais le faire quand même.

Comme ça vous aurez une idée de ce dont je parle, et ça montrera aux extravertis notre manière de fonctionner.

Faites une balade en forêt

Vous pouvez recharger votre réservoir d’énergie sociale en effectuant une balade en forêt.

Le fait de marcher dans la nature va grandement vous ressourcer, et entendre le calme environnant va vous permettre de faire de l’introspection profonde sans être perturbé.

Lisez un livre

Vous pouvez aussi recharger votre réservoir d’énergie sociale en lisant un livre.

Vous plongez au cœur d’une histoire va avoir plusieurs effets bénéfiques.

Cela va vous empêcher de trop réfléchir, et cela va faire travailler votre imagination.

Écoutez de la musique

Une autre manière de remplir votre réservoir d’énergie sociale est d’écouter de la musique.

Ainsi, vous pouvez vous enfermer dans votre bulle et pleinement profiter de vos artistes préférés.

Vous pouvez même combiner le fait d’écouter de la musique avec une autre activité si le cœur vous en dit.

Par exemple, j’adore lire en écoutant de la musique classique.

Pratiquez des activités créatives

Un autre moyen de remplir son réservoir d’énergie c’est de participer à des activités créatives.

Vous pouvez cuisiner, jardiner, peindre, tricoter, etc.

En utilisant vos compétences et votre patience, vous allez créer quelque chose de vos mains.

Et pendant que vous êtes en cours de création, vous pouvez réfléchir, ou non.

C’est vous qui choisissez !

Maintenant qu’on a vu les bons carburants, voyons ceux qui sont néfastes.

Les comportements à éviter qui consomment beaucoup

En tant qu’introverti, il est plutôt facile de s’imaginer les situations qui pompent totalement notre énergie.

Mais pour que cela soit aussi clair aux yeux des autres, nous allons en détailler ici quelques-unes.

Et attention, il ne s’agit pas du fait d’être asocial.

Je vous rappelle que notre cerveau fonctionne différemment de celui des extravertis.

Vous devez vider votre réservoir de temps en temps, mais il y a certaines situations qui le videront trop rapidement.

Vous devez parfois rencontrer du monde, organiser des soirées, ou aller dans des événements quand votre réservoir est trop plein.

Mais si vous le pouvez, évitez les situations suivantes.

Allez en boite de nuit

Voilà une situation qui va vider votre réservoir d’énergie sociale d’un seul coup.

Le seul avantage de la boite de nuit pour un introverti, c’est qu’il n’est pas nécessaire de parler.

Un des inconvénients, c’est que tout se joue sur le monde extérieur.

Vous ne pourriez pas vraiment avoir de conversations profondes.

Les stimuli extérieurs tels que la lumière et le son vont aussi fortement vous déconcentrer.

Vous pourriez y passer un bon moment si votre état naturel est altéré à l’aide d’un désinhibant.

Répondre à un appel téléphonique imprévu

Voilà encore une situation qui va grandement vider votre réservoir d’énergie sociale de manière négative.

Beaucoup d’introvertis ont la phobie du téléphone.

Il n’aime pas les imprévus, et le téléphone est un outil qui peut en apporter.

Si vous répondez à un appel téléphonique, vous allez vous imaginer toutes sortes de scénarios dans votre tête qui vont grandement vider votre réservoir.

En plus de ça, vous allez aussi réfléchir à ce que vous allez dire lors de l’appel.

Et voilà

Je n’ai pour l’instant trouvé que ces 2 situations, mais si vous en envoyez d’autres, dites-les-moi en commentaire.

Conclusion

Être introverti peut expliquer pourquoi vous êtes fatigué par la vie sociale.

Votre cerveau fonctionne différemment de celui des extravertis.

Et malheureusement vous n’avez pas la chance de vivre dans une société qui prône l’introversion.

Heureusement, vous avez maintenant toutes les clés en votre possession pour savoir comment maintenir votre niveau d’énergie sociale un niveau optimal.

Je vous recommande la lecture d’un article de Julien Prest sur le seuil optimal d’énergie.

Et je vous recommande aussi de lire un article sur lequel je suis tombé et qui m’a beaucoup plus.

C’est une fille qui parle de la découverte de son introversion, et son article est très complet.

Et son blog est constitué de manière à ce que cela fasse du bien aux introvertis qui le lisent.

Dans le prochain article, on parlera de « leadership » et de comment l’augmenter, même en étant introverti.

Partager

À propos de l’auteur

Avatar

Hello, moi c'est Gaël ! Je partage avec vous des conseils pour utiliser votre personnalité introvertie dans le monde actuel et développer vos compétences sociales. Si vous avez une question ou envie de réagir après avoir lu cet article, n'hésitez pas à poster un commentaire !

Un commentaire

  1. Avatar

    Hello Gaël,

    Quel plaisir de me retrouver dans tes propos!
    Je me suis toujours sentie différente. J’ai beaucoup de mal avec les relations sociales.
    Déjà petite lors des repas de famille, j’avais la boule au ventre lorsque je devais les rejoindre… et pourtant c’était ma famille!

    Je déteste le téléphone, j’ai même beaucoup de mal à écouter un message laissé sur mon répondeur…
    Les personnes différentes de nous ne peuvent pas nous comprendre. J’ai déjà essayé d’expliquer que les sollicitations intempestives me dérangeaient énormément mais 10 minutes après ça reprend de plus belle.

    Mon bureau était un bureau de passage. J’ai expliqué à mon employeur que je ne pouvais pas me concentrer et la solution qui a été trouvée était de me mettre dans un bureau avec une collègue bien plus extravertie que moi! Voilà…

    Je souhaite bien du courage à tous les introvertis dans cette société où l’extraversion prime!

    Emilie

Laisser un commentaire