« Introverti définition » donne des résultats très erronés

2

La requête « introverti définition », une fois tapée dans n’importe quel moteur de recherche, donne parfois des définitions complètement fausses.

En tant que fervent défenseur des introvertis, je me dois de rétablir la vérité.

Dans cet article, vous allez découvrir pourquoi la plupart des définitions que vous trouverez sur internet à propos du mot « introverti » sont fausses.

Ensuite, nous essayerons de nous imaginer un introverti dans notre tête, sans l’aide des dictionnaires, pour voir si cela colle vraiment à la réalité.

Puis, vous allez découvrir 3 idées reçues qu’énormément de personnes ont sur les introvertis, et qui découlent de ces fausses définitions.

Et enfin, nous essayerons de rétablir l’ordre en donnant une définition la plus précise possible de ce mot.

Vous êtes prêts ? C’est parti !


Regardons ce que donne la requête « introverti définition » dans les dictionnaires en ligne


Tout d’abord, intéressons-nous aux définitions que l’on peut trouver sur internet quand on tape la requête « introverti définition ».

Je vais me concentrer sur les 3 premiers résultats.

Voici les différents résultats que l’on trouve :

qui est renfermé, replié sur soi, porté à l’introversion. Un introverti est une personne renfermée, timide, qui parle peu en présence de personnes qu’elle ne connait pas.

https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/introverti/

Personne qui manifeste de l’introversion.

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/introverti/44024

Porté à l’introversion, à vivre centré sur soi-même, ce qui, avec un repliement sur soi plus ou moins important, entraîne à se détourner du monde extérieur.

https://www.cnrtl.fr/definition/introverti

Bon.

Il y a parfois des choses vraies, et parfois des choses complètement fausses.

Un introverti est effectivement une personne qui manifeste de l’introversion.

Bravo.

Mais la définition même de l’introversion sur ce site me gêne un peu plus :

Tendance à se replier sur soi-même. (S’oppose à extraversion).

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/introversion/44023

Qu’avez-vous remarqué en lisant toutes ces définitions ?

Elles sont toutes connotées négativement.

Personne n’a envie d’être une personne repliée sur elle et renfermée.

Personne n’a envie d’être cette personne timide qui a l’air de s’isoler du monde.

Est-ce que c’est vraiment ce que représente une personne introvertie ?

Un introverti serait donc timide, replié sur lui, timide, pas à l’aise avec les autres ?

Ça donne envie…

Heureusement, je peux vous assurer que ces définitions sont complètement fausses.

Je suis introverti et j’adore l’être, parce que je ne me reconnais absolument pas dans ces descriptions du mot « introverti ».

Personne n’a envie d’être introverti en lisant ces sottises.

Alors qu’en réalité, c’est une pure source de bonheur d’être introverti quand on l’accepte.

Mais pour accepter son introversion, il faut déjà avoir la bonne définition du mot « introverti ».

Je vais donc m’efforcer de vous montrer pourquoi toutes ces définitions sont erronées et quelle est la véritable définition de ce mot.

Après ça, j’espère que vous serez plus à l’aise avec votre introversion, ou que vous serez plus cools avec vos potes introvertis.


Si on imagine un introverti, sans l’aide des dictionnaires, à quoi ressemblerait-il ?


Maintenant, faisons abstraction des dictionnaires.

Imaginons dans notre tête une personne introvertie.

À quoi ressemblerait-elle ?

Pour ma part, je visualise une personne qui a les épaules tombantes.

Si je la place dans une soirée, elle sera forcément près des murs.

De plus, elle ne sera pas forcément à l’aise pour parler ou pour s’amuser avec les différentes personnes présentes lors de cet évènement.

Si je la place dans la vie courante, je visualise une personne qui aura le regard fuyant lorsqu’elle s’adresse à des inconnus (tel que la caissière d’un supermarché par exemple).

Qu’en est-il pour vous ?

Est-ce que vous visualisez une personne timide ? Plutôt renfermée sur elle-même ?

Ou imaginez-vous plutôt une personne pleine de confiance en elle ?

On ne va pas se mentir, on a l’habitude de s’imaginer une personne introvertie comme une personne extrêmement mal à l’aise en société.

Et pourtant, ce n’est absolument pas la définition du mot « introverti ».

Pour preuve, il est tout à fait possible d’être introverti ET sociable.

De même, il est tout à fait possible d’être extraverti ET timide.

D’ailleurs, ces derniers en souffrent, car ils ont besoin de plus de contacts humains que les introvertis, mais ils ont terriblement peur de les amorcer.

Bien évidemment, un introverti a plus de chance de devenir timide qu’un extraverti, mais il ne s’agit pas d’une vérité générale.

On peut tout à fait être introverti et avoir confiance en soi, et j’en suis la preuve vivante.

Pour bien vous expliquer ces différences, je vais maintenant vous montrer 3 idées reçues que vous pouvez avoir sur les introvertis.


3 idées reçues à cause de l’image que donne la requête « introverti définition »


« Quand je suis en privé je suis extraverti, et en public je suis introverti »

Non, non, non, et non !

Si vous pensez une telle phrase, c’est que vous n’avez pas bien compris le sens du mot introverti.

L’introversion (ou l’extraversion) est un trait de caractère qui nous suit toute notre vie.

Cela définit notre manière de fonctionner.

Si vous êtes introverti, vous préférez le monde intérieur.

Mais ça ne veut pas dire que vous vous isolez des gens !

Préférer le monde intérieur, c’est s’intéresser à des sujets EN PROFONDEUR (tout à l’intérieur donc).

C’est pour cela que de nombreux introvertis n’aiment pas parler de la météo, c’est parce qu’il s’agit d’un sujet qui reste en « surface ».

Ils préféreront savoir ce que vous avez ressenti lorsque vous avez lu tel bouquin par exemple.

De plus, personne n’est totalement introverti ou extraverti.

Nous avons des tendances à préférer l’un ou l’autre, mais nous ne sommes jamais complètement l’un d’entre eux.

Ainsi, on appellera une personne introvertie quelqu’un qui a le curseur plus proche de l’introversion que de l’extraversion.

Mais cela veut dire qu’elle a aussi une part d’extraversion !

Dire « je suis introverti en public, mais extraverti en privé » est donc un non-sens, car vous ne changez jamais votre préférence naturelle de fonctionner.

Vous êtes déjà un peu des deux par définition, avec une préférence pour l’un d’entre eux.

Ce que vous pouvez dire, c’est que vous êtes en l’aise pour vous exprimer en privé, mais pas forcément en public.

Et cette phrase, un introverti ET un extraverti peuvent la prononcer.

J’espère que je suis bien clair dans mes explications, et que maintenant, vous ne ferez plus cette erreur.

Cela permettra à tout le monde de bien comprendre ce qu’est l’introversion si on arrête de confondre plusieurs termes.

Pour poursuivre, on va maintenant voir deux autres préjugés que vous pouvez avoir sur les introvertis.


« Les introvertis n’aiment pas les gens »

Celui-là, c’est un classique.

Comme on s’imagine quelqu’un qui est introverti replié sur lui-même, on pense forcément qu’il n’aime pas les gens.

Comme on l’a vu, un introverti peut aussi être très sociable.

Admettons.

Que se passe-t-il pour les introvertis qui ne sont pas sociables ?

Eux, ils n’aiment pas les gens, non ?

Ben en fait, si…

Comme vous vous en doutez, un introverti a un fonctionnement différent de celui des extravertis.

Et cela peut même s’expliquer de manière scientifique.

Il y a un seuil optimal de dopamine à atteindre dans notre cerveau pour ressentir du bien-être.

Le niveau de dopamine parfait ne devrait jamais être en dessous ou en dessus de celui-ci.

Le cerveau d’une personne extravertie demande beaucoup de dopamine.

Celui d’une personne introvertie en demande beaucoup moins.

Notre seuil optimal pour ressentir du bien-être ne se trouve donc déjà pas au même endroit.

Celui d’un introverti est plus bas que celui d’une personne extravertie.

Et pour un être humain, les interactions sociales sont source de dopamine.

Oui, même pour les introvertis !

Nous sommes faits pour communiquer.

Si nous ne le faisions pas, nous serions anxieux, stressés, déprimés, etc.

Quand nous interagissons, un introverti atteindra plus rapidement son seuil de dopamine.

Et c’est aussi parce que nous ressentons intensément les choses.

Ressentir à un niveau si élevé les choses lors d’une interaction sociale peut rapidement nous faire atteindre notre seuil optimal.

Mais cela peut aussi rapidement nous le faire dépasser si on se laisse submerger.

C’est donc tout naturellement qu’un introverti se retirera plus vite d’une interaction sociale qu’une personne extravertie.

Son cerveau lui envoie un message que si elle veut éprouver du bien-être, il faut qu’elle arrête la discussion.

Mais cela ne veut pas dire qu’elle n’a pas apprécié l’échange ou la personne avec qui elle a discuté !


« Les introvertis ne savent pas s’amuser »

Celui-ci aussi, c’est un classique.

Vous visualisez cet introverti dans une soirée qui ne fait pas la fête comme les autres ?

Bien.

Comment savez-vous qu’il ne s’amuse pas ?

Parce qu’il reste dans son coin ?

Parce qu’il ne parle à personne ?

Et s’il avait tout simplement atteint son seuil optimal et qu’il voulait tout simplement souffler un peu ?

Une fois son énergie retrouvée, il pourrait revenir dans les discussions.

Et puis aussi, qu’est-ce que vous appelez « s’amuser » ?

S’il s’agit de faire des mises en scène, de jouer un rôle, de faire le pitre, de danser comme un déchaîné, alors oui, un introverti sera SOUVENT mal à l’aise dans ces situations.

J’ai bien dit SOUVENT.

Cela signifie que PARFOIS, il en est capable, mais ce n’est pas ce qu’il préfère.

Par contre, en tant qu’introverti, je ne vois pas en quoi l’amusement devrait se limiter à montrer aux autres qu’on sait faire la fête, boire, danser, rigoler à gorge déployée…

Pour moi, je peux m’amuser grâce à bien d’autres manières, et je suis sûr que beaucoup d’introvertis se retrouveront là-dedans.

Donnez-moi un plaid, du pop-corn, un livre, une bonne série Netflix, un excellent livre, de la musique classique, et je serai le plus heureux des hommes.

Désolé si je préfère donner des caresses au chien que de vous parler lors d’une soirée.

Ce n’est pas contre vous, mais c’est ce qui m’éclate.

Quand est-ce qu’on a décrété que la norme pour s’amuser était de se mettre en scène et de parler fort ?

Je mets au défi une personne extravertie de s’amuser à ma manière.

Je suis sûr qu’elle sera aussi à l’aise que moi quand j’essaye de « m’amuser » selon la norme extravertie.


Que devrait donner la requête « introverti définition » si elle était correcte ?


Super !

Nous avons vu ce qu’est réellement une personne introvertie

Maintenant que nous avons vu que la requête « introverti définition » donnait des résultats erronés, on pourrait peut-être tenter d’en donner une beaucoup plus précise.

Comme ça, il n’y aurait plus de doute possible et on arrêterait de répandre la confusion entre plusieurs termes.

Même si une personne introvertie peut avoir des prédispositions à devenir timide, cela ne va pas forcément signifier qu’elle va l’être.

Pour bien faire le tri, résumons ce que n’est PAS une personne introvertie :

  • Timide
  • Qui n’aime pas le monde extérieur
  • Renfermée sur elle-même
  • Qui ne sait pas s’amuser
  • Mal à l’aise en société
  • Qui parle peu
  • etc.

Maintenant, résumons ce qu’est RÉELLEMENT une personne introvertie :

  • Préfère le monde intérieur au monde extérieur
  • Réfléchie
  • Calme
  • Discrète
  • Pensive

C’est quand même beaucoup mieux lorsqu’il n’y a pas de connotations négatives, non ?

Si vous êtes introverti, maintenant vous vous rendez compte que vous pouvez décoller cette étiquette néfaste que vous avez toujours eue sur votre front.

Il est venu le moment de profiter de la vie en embrassant votre véritable nature !

Et pour finir, voici la définition que je donnerai pour le mot « introverti :

Mot désignant ce qui est relatif à l’introversion.

Une personne introvertie a une manière de fonctionner qui sollicite plus la réflexion et la solitude que l’extériorisation des pensées. Son énergie est retrouvée dans le calme.

introverti.fr/introverti-definition

Quelle définition donneriez-vous personnellement à ce mot maintenant que vous savez tout ça ?

Partager

À propos de l’auteur

Avatar

Hello, moi c'est Gaël ! Je partage avec vous des conseils pour utiliser votre personnalité introvertie dans le monde actuel et développer vos compétences sociales. Si vous avez une question ou envie de réagir après avoir lu cet article, n'hésitez pas à poster un commentaire !

2 commentaires

  1. Avatar

    Je suis une INFP, mon introversion est dû à une incompréhension de la part des autres, pourquoi communiquez si l’on ne me comprend pas. Après j’essaye d’être sociable je ris souvent et très fort ce qui ne reflète pas l’introversion mais je ris plus à mes propres blagues qu’a celle des autres. Tant que la communication reste sur des sujets soit profond ou futile ça me va, dès que c’est la compétition sur les savoirs de chacun je me décline, ça me saoule. J’aime les gens qui ne sont pas dominants qui respectent la place de chacun, et là je trouve ma place je suis une INFP quoi !! J’aime faire la fête et là mon introversion n’existe absolument plus, mais du tout au contraire je dis ce que je pense quitte à blesser des personnes par contre le lendemain je ne me sens pas très bien. De ce fait quand je sors le soir je vise avant tout la danse et j’évite de parler aux gens. Sinon je me ressource quand je suis seule. Voilà voilà . >Au plaisir de te lire.

Laisser un commentaire